Asie du Sud-Est : Singapour, un des carrefours de la mondialisation

, le

Ce pays d’Asie du sud-est fait souvent la une des journaux et médias du monde. Petit pays avec une population d’environ 5,6 millions d’habitants et peu de ressources naturelles. Mais quel est le secret de ce micro état ?

Un ancien modèle : La cité-état qui fait penser à l’antiquité

La cité-état de Singapour rappelle un peu les anciennes cités d’Athènes et Sparte de l’Antiquité Grecque. Parmi les 10 pays les plus riches du monde, si l’on regarde le PIB par habitant, Singapour se classe en très bonne position malgré sa petite taille.

Un chemin vers l’indépendance en deux étapes :

Indépendant du Royaume-Uni depuis 1963, Singapour intègre la Fédération des États de Malaisie dans la même année. Cependant à cause de divergences politiques, Singapour devient totalement indépendant deux ans après, soit en 1965.

Le boum économique de Singapour

A titre indicatif, la cité Etat de Singapour a un PIB par habitant de $ 2300 en 1965 lors de son indépendance. Le PIB est multiplié par presque 15 au début des années 2010 soit 45 ans plus tard ! Les principaux facteurs du développement économique de ce petit pays sont, bien sûr sa localisation qui l’a obligé à s’ouvrir sur le monde et permis de bénéficier de la mondialisation et aussi de la diversification de son économie.

Une ouverture économique

Les économistes disent souvent que la géographie d’un pays décide de sa politique économique et de la mentalité de ses habitants. C’est sûrement vrai concernant Singapour. Son ouverture économique s’est concrétisée par de nombreux accords de libres échanges signés entre la ville-Etat et le monde entier.  Son affiliation à l’OMC a contribué à augmenter le volume des exportations. L’économie est devenue totalement globalisée. Une importante part de la population vivant à Singapour est immigrée. Le but recherché est de fournir de la main d’œuvre à une économie en développement mais aussi de contrebalancer une natalité en berne. La population a depuis très longtemps été le fruit d’un melting pot et de mélange des cultures.

Et le domaine de la finance ?

Oui bien sûr ! Le développement du secteur bancaire propulse Singapour comme une place financière importante dans le monde. La ville-état gère un nombre croissant d’actifs bancaires. Cela a contribué à placer Singapour comme un spécialiste du secteur bancaire mondial. On dénote d’ailleurs une augmentation du nombre de banques exerçant sur ce petit pays d’Asie du sud-est. Singapour est également vu pour certains comme un paradis fiscal par le nombre de grandes fortunes et d’organisations en tout genre.

Et dans le domaine universitaire, comment se place Singapour ?

Son enseignement est de qualité, reconnu au vu de son bon classement parmi les universités mondiales. Si nous devions donner un seul chiffre sur l’éducation : 20. Son atout principal, en matière d’éducation, est d’offrir une part nette de son budget national à l’éducation. Cela permet sans doute d’expliquer la force que ce petit pays déploie dans la compétition mondiale.

Partager l'articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn