Le canal du Nicaragua 1

, le

Le canal interocéanique du Nicaragua. Le plus grand projet pharaonique d’infrastructure du 21ème siècle.

Un vieux projet qui prend forme au Nicaragua

Considéré par certains habitants comme le rêve du siècle qui va prendre forme sous les yeux des populations locales, le canal devrait permettre, pendant les années de construction, un taux d’environ 10% de croissance. Des dizaines de milliers d’emplois associés sont également attendues.

Le Nicaragua veut concurrencer le Panama sur un projet pharaonique: le canal interocéanique du Nicaragua. D’une longueur d’environ 280 km, le canal est considéré comme un projet absolument gigantesque, voire démesuré. Il traversera le lac Nicaragua qui est la plus grande réserve d’eau douce de l’Amérique latine. Un nombre important de projets touristiques et commerciaux vont voir le jour. Certains le qualifient même de chantier du siècle, car considéré comme le plus grand projet d’infrastructure au monde, son coût total est estimé à 50 milliards de dollars. Le projet qui coupera physiquement le pays aura une durée totale de 5 ans.

Des financements internationaux

Entièrement financé par la société HKND (acronyme pour Hong Kong Canal Development Group) d’un millionnaire chinois Wang Jing, ce projet constitue davantage un support et une aide au canal de Panama. En effet, ce dernier malgré les récents aménagements, ne sera pas en mesure d’accueillir l’ensemble du trafic maritime. Bien que récemment élargi, depuis sa construction initiale, il demeure saturé. L’idée est de construire un canal capable de relier les océans atlantique et pacifique. La concession de 50 ans pour la construction du canal sera également reconductible 50 ans de plus.

Un canal complémentaire au canal de Panama

Rappelons que ces deux canaux font gagner, entre 8000 km et 11000 km de trajet, aux transports maritimes qui naviguent entre la côte est de l’Amérique du Nord et la côte ouest asiatique. Il permettra la réduction des coûts en carburant et des émissions de gaz carbonique. Il permettra aussi une accélération des échanges commerciaux.
Le canal du Nicaragua sera à même de faire circuler des navires vers toutes les destinations du monde. Que ce soit vers l’Amérique, l’Europe, l’Afrique ou l’Asie, le rôle du Canal du Nicaragua sera comme celui du Panama. Il permettra de desservir le monde entier en biens ou en produits à l’état brut. Essentiellement dans les zones économiques et de consommations majeures.

Partager l'articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn