Le fret et le transport maritime II / IV

, le

Le fret et le transport maritime. Des bateaux, la mer et du commerce. Comment analyser cette situation ?

Les mers et océans du monde: un vecteur de richesse

Les océans sont un important vecteur de transport de marchandises et donc de richesse, dans le monde. L’être humain moyen vivant sur la terre n’y pense pas forcément car, pour la plupart d’entre nous, nous ne voyons pas ces bateaux tous les jours. Pourtant l’immense majorité des biens que nous consommons ou fabriquons passent par la mer.

Des bateaux et encore des bateaux

On chiffre à environ 45000 bateaux en transport de marchandises pour l’année 2015. C’est un marché gigantesque, même si on n’en parle pas beaucoup. Il faut bien garder à l’esprit que le commerce, via la mer et les océans, est particulièrement nécessaire pour le fonctionnement de l’économie du monde.

La mer et les marchandises. Les chiffres sont colossaux

Dans une compétition où les participants auraient pour objectif de donner des chiffres réels et très élevés, il faut avouer que le commerce de marchandises, via la mer, serait un bon, voire un très bon domaine !

Et oui, près de 10 milliards de tonnes de marchandises ont été transportées par bateau au début des années 2010. Cela représente une énorme majorité, du commerce mondial en volume, qui est passé par la mer ou les océans du globe. Cela signifie aussi que notre quotidien, notre façon de travailler et de comprendre le monde, est extrêmement lié à ce commerce international maritime qui transite par la mer.

Le consommateur sait-il qu’une grande partie de ce que nous consommons a transité un jour par la mer ?

La mer, un espace de circulation libre

Le mode de transport par bateau domine totalement, à l’échelle du globe, les autres modes de transport, dont celui des marchandises. En effet, il est très facile de circuler sur les mers. Le droit de libre circulation sur les mers, de Montego Bay, est régi par la convention des droits de la mer, reconnue par la majorité des pays du monde.

A titre d’exemple, pour relier la chine à l’Europe du Nord, un bateau mettra au moins 30 jours. La mer n’offre aucune barrière particulière sauf lors des conditions météorologiques mauvaises. Le transport par bateau n’a pas besoin d’une importante infrastructure pour circuler, c’est un atout ! Même si les besoins en infrastructures portuaires efficaces sont nécessaires pour charger, décharger et évacuer les marchandises, le transport par bateau est assez simple, à la pratique.

Partager l'articleShare on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin