Les canaux un atout pour la navigation intérieure

, le

Depuis très longtemps les canaux sont de formidables moyens de communications et d’échanges. Ils ont plusieurs visages.

Un mode de transport alternatif

Au début de l’utilisation du transport de marchandises, via les canaux, les marchands utilisaient de petits bateaux tirés par des chevaux, depuis les berges, aussi appelées chemins de halage. Au 19ème, les bateaux à moteur apparaissent, offrant un meilleur rendement.

Ce mode de transport est très utile, il permet, bien souvent, de désengorger les transports routiers et ferroviaires. Leur succès amène, souvent, à vouloir faire passer des bateaux trop gros pour le dimensionnement des canaux, souvent pensés, il y a plusieurs siècles.

Le bateau constitue un moyen sûr, permettant le transport de biens lourds et encombrants. Il est, de façon générale, considéré comme un des meilleurs moyens de transport. Que ce soit pour le sable, les céréales ou le charbon, il offre bien souvent moins d’accident, il est moins polluant, et moins cher en coût de transport. Les plus grands bateaux qui les empruntent  peuvent ainsi transporter jusqu’à 15 000 tonnes

Le transport à voie d’eau : un mode de transport très utilisé et pratique

Les canaux, très peu connus du grand public, en Europe, offrent la possibilité de se déplacer dans la plus grande partie de l’Europe. Ils ont été utilisés à la place des fleuves et des rivières. Bien que très utiles, ils ne permettent pas d’aller où l’on veut. Les différents cours d’eau, comme les fleuves et les rivières, ne sont pas toujours adaptés en terme de débit de parcours. Ils sont souvent trop sinueux, trop longs et trop peu profonds.

Une nouvelle construction de canaux, avec des berges bien droites, et des bordures en ciment, fit donc son apparition. Aujourd’hui, leur développement est tel qu’on peut les utiliser pour aller de Rotterdam aux Pays-Bas, jusqu’à Budapest en Hongrie !

Le réseau de canaux en Europe couvre la distance de 20 000 km de voie navigable. Un des plus connus, que nous ayons en France, et qui permet de relier l’atlantique à la méditerranée, est le Canal du Midi.

Les écluses

Afin de pouvoir relier des lieux ayant une altitude différente on utilise soit des écluses, soit des ascenseurs à bateau. Du fait de la contrainte de la voie navigable, il serait impossible, en l’absence de ces deux systèmes, de faire circuler un bateau d’un lieu à l’autre.

L’écluse permet de franchir une marche d’escalier, marche qui demeure particulièrement large. Cette dernière s’ouvre dans un sens pour laisser entrer un bateau et se ferme de l’autre.  L’eau, qui s’étale de part et d’autres dans l’écluse à des niveaux différents, s’écoule afin de faire descendre le bateau. Le principe est celui des vases communicants, d’où l’égalisation totale des différents niveaux d’eau. En général, la taille de l’écluse peut aller jusqu’à 10 m de haut, et le passage dure moins d’une demi-heure pour que le bateau aille d’un côté à l’autre de l’écluse.

Les ascenseurs à bateaux

Les ascenseurs à bateaux, eux, sont constitués de bacs, dans lesquels le bateau est transporté d’une altitude à une autre. Ces bacs font, à chaque fois, le même poids, quel que soit celui du bateau, car ils évacuent l’eau s’il y en a trop, selon le principe d’Archimède.  L’eau du canal est également utilisée pour le déplacement des portes.

Partager l'articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn