Le port de Douala est le premier port du Cameroun. C’est un atout pour toute l’économie du pays.

Le port de Douala, le port de la capitale.

Comme de nombreux ports dans le monde, le port de Douala a dû se moderniser afin de satisfaire aux exigences du commerce maritime international. Le port est dans son ensemble moderne. Surement moins quand même que celui de Dubaï mais il n’en demeure pas moins équipé d’ensembles de grues qui chargent et déchargent les conteneurs du quai vers les portes-conteneurs. Les procédures de chargement et de déchargement sont plutôt rapides ce qui lui confère un certain avantage compétitif.

Un succès de plus en plus important

Le port a vers le milieu des années 2010 atteint le maximum de ses capacités de stockage. Les experts estiment que jamais depuis sa création ce dernier n’a eu autant de mal à gérer l’afflux de marchandise. Cette hausse des exportations de bois à été augmenté du fait de l’ouverture de la frontière avec le Centrafrique. Le bien le plus échangé est surtout le bois venant des forêts tropicales.

Les performances du port de Douala

Son activité était en 2015 de 11 millions de tonnes de marchandise. Ce chiffre représente pas moins de 4% de hausse d’une année sur l’autre. Il faut cependant noter qu’initialement les architectes du port l’avaient pensé comme étant capable d’accueillir 10 millions de tonnes de marchandise.

Le port de Douala, un atout pour le Cameroun

Il faut savoir que pour le Cameroun l’importance du port pour l’économie est très importante. Le port est un dispositif central pour la vie économique du Cameroun.

Que ce soit pour les importations ou les exportations ce port constitue le point névralgique de l’économie du pays. Ce trait d’union qu’offre le port avec le reste de l’Afrique et du monde permet au Cameroun de bénéficier au maximum de la mondialisation.

Le rythme du trafic de marchandise en forte croissance traduit une bonne santé économique pour le Cameroun. Si le port se porte bien, le Cameroun se portera bien. Le trafic dans le port de Douala représente environ 90% du trafic maritime total du Cameroun.

Le port de Douala, un atout international pour le Cameroun

Sur le plan international et plus précisément dans le cadre de la CEMAC, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale, le port de Douala a su s’imposer et prendre de l’importance. En effet, le trafic en hausse à destination et en provenance de pays comme le Centrafrique ou le Tchad qui sont enclavés transforme peu à peu le port de Douala. Il devient un port par procuration pour ces pays dépourvus de surface maritime.

Les perspectives pour un port moderne

Les experts mettent avant des améliorations sur les liaisons routières et ferroviaires comme ce qui se fait dans les ports européens comme Rotterdam. Les opérations de transbordement peuvent aussi être optimisées afin de mieux redistribuer le fret. Finalement, comme dans tout processus logistique industriel, une bonne concertation avec l’ensemble des acteurs semble aussi être un voie de progression pour les activités du port de Douala.

Le Cameroun souhaitant rester la première plateforme commerciale en Afrique centrale. La création du port en eaux profonde de Kribi a pour objectif de douter le pays d’une infrastructure adaptée au besoins futurs.